motif frise 2 dessins.jpg

Utopik joue un jazz hybride inspiré par les courants artistiques contemporains et par la richesse des diverses cultures traditionnelles.

Le quintet développe une écriture reposant sur des concepts rythmiques élaborés. L'intention narrative y est clairement affirmée par la minutie poétique et la force des titres.

Inspirés par l'actualité de notre monde ou par des questionnements intemporels,

les morceaux sont autant d'allégories musicales qui font écho au désir d'ouvrir de nouveaux horizons.


1er album sorti en 2019  
sur le label onzeheuresonze

album-à-vgenir.jpg
extraits :
Siesta mécanique
Xcessiv patriot
Lampedusa
Eloge de l'oisiveté
Chronophage
Désordre
Bledard from Paris

« Dans le prolongement d’une esthétique issue du M’Base où la priorité est donnée à la profusion rythmique, Utopik s’appuie sur une section basse/batterie utilisée comme excitant naturel aux improvisations. Le jeu électrique du leader de ce quintet, Guillaume Ruelland - également bassiste du Workshop de Stéphane Payen - bien installé au fond du son, est ici soutenu par la batterie d’Alexis Sebileau suffisamment sûr de son geste pour jouer en retenue.

Le groupe imprègne ainsi d’un groove fin une transe jamais absente. Sans être outrancière, cette dernière consolide même des compositions dont l’agréable lisibilité rend l’écoute intéressante. »

 Nicolas Dourlhès // Citizen jazz 24 mars 2019

visuel-site-gif.gif